image.jpeg

 

 

 

ROLAND DURAND, Clermontois la Franchise

 

Compagnon cuisinier des Devoirs Unis

Un des Meilleurs Ouvriers de France cuisiniers 1982

 

Séquence émotion,

Lorsque 40 ans se sont
écoulés et que votre premier Chef (Sofitel-Relais de Sèvres-Porte de Versailles, été 1981, je n'ai que 16 ans) écrit simplement ces quatre mots :

"Bravo pour Le Pain des Compagnons! "

Cela remue...

Merci, trois fois merci Pays Roland Durand  Le Relais de S
èvres, souvenirs et enseignements inoubliables.

                      ------------------------------------------------------------------------

Yves THURIES, Tarnais l’Indulgent

Compagnon pâtissier des Devoirs Unis

Un des Meilleurs Ouvriers de France pâtissiers 1976

Un des Meilleurs Ouvriers de France glaciers 1976

Auteur de l’encyclopédie

 « Le livre de recettes d’un Compagnon du Tour de France »

Président d’honneur de l’École Nationale Supérieure de la Pâtisserie 

        Mon Cher Laurent, quelle admiration j’éprouve en découvrant les quatre volumes de ton ouvrage, « Le Pain des Compagnons » !

       Je suis impressionné par l’ampleur du travail réalisé. J’imagine les heures, voire les années de lecture et de recherche que représente un tel recueil.

              Tu ne savais pas que c’était impossible, c’est pour cela que tu l’as fait !

       On reconnaît là, le Compagnon que tu es. Par ton talent et ta persévérance, tu as écrit un chef-d’œuvre qui restera au Panthéon de la boulangerie et du compagnonnage.

       Les récits et les anecdotes qui y sont contés, nous rappellent que bien au-delà de ses droits et de ses devoirs, c’est par son travail que l’Homme s’élève ! Cette devise compagnonnique reste la chance du monde ouvrier.

  

  Merci, Picard la Fidélité, avec cet ouvrage, tu mets notre belle devise en exergue.

     Tous les Compagnons et les boulangers ne peuvent que t’en rendre hommage.

       Bravo Laurent, à n’en pas douter, « Le Pain des Compagnons » marquera ta vie et ton œuvre, comme il marquera aussi pour l’éternité, l’histoire du compagnonnage et de la boulangerie.

                             ------------------------------------------------------------------------

 

JOËL DEFIVES, Flamand la Clef des Cœurs

Compagnon boulanger des Devoirs Unis

Un des Meilleurs Ouvriers de France boulangers 2004

     Merci mon Pays Bourcier pour ce merveilleux ouvrage sur notre beau compagnonnage et en particulier les Boulangers, Pâtissiers.

        Ces livres ont été préparés avec tout le sérieux et la minutie qui te caractérise.

Ils apporteront aux jeunes et moins jeunes des réponses sur nos rites et l’évolution des boulangers dans le compagnonnage d’hier jusqu’à nos jours.

    Merci pour la qualité et la beauté de ton ouvrage qui ta demandé de nombreuses années de travail et de recherche.

 Cet ouvrage fera la joie de tout ceux qui aiment leur métier et le compagnonnage.

                         ---------------------------------------------------------------

picard%20le%20roux_edited.jpg

 

Stéphane LEROUX , Picard la Tolérance

Compagnon Pâtissier Resté Fidèle au Devoir

Un des Meilleurs Ouvriers de France Pâtissiers Confiseurs 2004

 

 

 

       Cher Picard, chers lecteurs,

      Fidèle, et à l’image de son auteur, cet ouvrage en quatre volumes « Le Pain des Compagnons » retraçant l’histoire des Compagnons boulangers est avant tout un livre engagé d’une incroyable richesse historique, parfaitement documenté et illustré.

         Je suis très impressionné par le travail titanesque que cela représente, pratiquement deux décennies de recherches et de collectes constituées au fil du temps. De la part de Picard la Fidélité, cela ne pouvait de toute façon pas en être autrement.

               Cette période allant du Premier Empire à nos jours, ô combien riche et mouvementée, est avant tout celle qui a organisé notre société telle que nous la connaissons aujourd’hui ; à travers les innombrables luttes visant à réduire les inégalités sociales et autres injustices, nous permettant de confirmer ces valeurs héritées de la Révolution Française qui consistent à penser que les hommes peuvent vivre libres, égaux et de manière fraternelle. Nous touchons là à la doctrine même du Compagnonnage, accompagnée en plus de ce Devoir absolu de transmettre pour les générations futures. Noble et indispensable cause en réalité pour qu’une société puisse tenir avec l’espoir de vivre en harmonie.

Toutes ces luttes, nous les connaissons bien. Elles sont toujours d’actualité et sont loin d’être terminées, elles sont même éternelles et méritent d’être défendues.

         J’ai rencontré pour la première fois Picard la Fidélité quand j’étais encore jeune aspirant itinérant dans notre ville de Brest en 1986 lors d’une réunion à la Cayenne de Nantes.  Je dois dire qu’à l’époque déjà, c’était un jeune Compagnon à l’esprit, au regard et à l’attitude qui ne laissent pas indifférent, un personnage marquant que l’on ne peut oublier.  J’ai eu la chance, par la suite, de passer une année inoubliable à ses côtés dans notre ville de Paris en 1989 pour mon année de réception. Très intense et riche professionnellement, ce fut l’une des plus belles années passées sur mon Tour de France.  Meneur d’homme aux qualités professionnelles indéniables, Picard est également un homme franc, généreux, droit, juste, sincère, Fraternel et j’en oublie certainement. Mais il est avant tout un homme Fidèle qui porte très bien son nom et qui a très bien compris le sens profond de l’engagement. Picard a largement contribué à mon éducation Compagnonnique, peu consistante à cette époque je dois dire, pour un jeune aspirant. Il m’a fait prendre conscience de l’importance des vertus du Compagnonnage mais surtout sur la nécessité et le Devoir de les transmettre. Je suis très heureux que Picard ait réalisé cet ouvrage sur le Compagnonnage afin de partager ses connaissances historiques et philosophiques et d’en faire profiter le plus grand nombre.

         Si vous avez de l’intérêt pour l’histoire de nos professions, pour leur évolution ainsi que pour leur fonctionnement mais surtout si vous êtes conscient de l’absolue nécessité de préserver ce Devoir de transmission, alors ce livre ne vous laissera pas indifférent.

         Pour ma part j’apprends encore beaucoup en lisant ses ouvrages, je prends conscience aussi…

        Je dois dire que j’ai le plus grand respect pour l’homme qu’il est, pour ce qu’il m’a apporté et apporte au Compagnonnage par son action et par la rédaction de cet ouvrage.

            « Le Pain des compagnons », quel titre en réalité ! On en est même à se demander pourquoi les Compagnons boulangers ont eu tant de difficulté à se faire reconnaitre par les autres corps de métier alors qu’ils produisent un symbole fort : le pain. Ce symbole est l’essence même de ce qui touche au sens du partage et de la fraternité, valeurs fondamentales dans la doctrine du Compagnonnage.

Le Compagnonnage c’est aussi la transmission des savoirs professionnels et techniques, je ne l’oublie pas et j’y suis particulièrement attaché. C’est ce qui m’a poussé et permis de devenir M.O.F. Pâtissier Confiseur en 2004. Par ailleurs, n’oublions pas que si nous avons su préserver tous ces savoirs, c’est avant tout grâce à des hommes de cœur qui ont eu la volonté de transmettre sans aucun désir de gloire ou d’immortalité, de manière altruiste, tout simplement pour le bien commun.

         Si la transmission n’est pas comprise et accompagnée de cet esprit de partage pour le bien de l’autre, elle peut alors ne pas avoir beaucoup de valeur ou de sens pour celui qui la reçoit. Ce dernier risque alors de ne pas comprendre l’importance ni le pourquoi de cet indispensable et nécessaire passage de témoin. C’est, à mes yeux, ce qui a le plus de noblesse et d’importance dans le Compagnonnage. Il doit son existence et sa longévité grâce au sens qu’il a su donner à la transmission, tous métiers confondus.

« Ni se servir, ni s’asservir, mais servir » : ces mots, je les ai souvent entendus prononcés par Picard.

      Le compagnonnage existe toujours mais tout reste encore à faire, cet ouvrage confirme aussi cela.  Je suis Compagnon Pâtissier, j’avais la possibilité d’être nommé « le Fier Courageux ». J’ai choisi « la Tolérance », mais je suis quand même extrêmement fier (car on ne se refait pas) de faire partie de cette longue lignée de Compagnons qui ont su préserver et faire évoluer ce Devoir coûte que coûte, malgré de nombreuses difficultés pour faire en sorte qu’il arrive à nous aujourd’hui, toujours aussi vivant.

     C’est la toute la force d’un livre dans son sens le plus noble lorsqu’il est réalisé avec sérieux : c’est un véritable outil de savoir et de transmission. Ce livre est un espoir et une chance pour l’avenir du Compagnonnage qui doit absolument continuer à exister afin de préserver cet esprit et ce Devoir de transmission.

     Un grand merci, très cher Picard la Fidélité, de nous faire prendre conscience de cela car comme tu le soulignes, soyons fiers de ce que nous sommes et de notre histoire ! Ne l’occultons pas, elle est indispensable afin de mieux construire notre avenir.

     Soyons plus que vigilant sur ce point et veillons à ne pas devenir amnésique, ce serait un véritable affront et un total mépris vis-à-vis de nos anciens, Compagnons ou non, et pour tous ceux qui les ont précédés, parfois même au péril de leur vie…

Je souhaite le plus grand succès à cet ouvrage unique et indispensable à toute bonne bibliothèque (quand même en 4 volumes et plus de 2000 pages).

Fraternel salut à l’un de mes frères en Devoir Picard la Fidélité Compagnon Pâtissier Resté Fidèle au Devoir.

                         -------------------------------------------------------------------

Christian VABRET

Un des Meilleurs Ouvriers de France  boulangers 1986

Président national de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat

Président de la Confédération européenne de la boulangerie-pâtisserie  

Créateur et Président d'honneur de la Coupe du Monde de la boulangerie

 

                                          Cher Laurent BOURCIER, Picard la Fidélité,

              Je tiens à vous féliciter et vous remercier du travail accompli, avec cet ouvrage très complet, sur l’histoire des Compagnons Boulangers du Tour de France du 1er Empire à nos jours.

          J’ai un véritable coup de cœur et une reconnaissance sans nom pour l’esprit avec lequel vous avez recherché et transcrit les mémoires du compagnonnage dans l’histoire de la boulangerie.

       Attiré depuis toujours par la vie des femmes et des hommes ayant forgé la qualité de notre profession dans notre belle histoire de France, je trouve dans vos écrits la face dévoilée des moments difficiles de notre histoire autour du pain mais aussi les valeurs ayant toujours prévalu dans le compagnonnage. Ces ouvrages sont désormais mes livres de chevet berçant un peu plus mes espoirs de voir continuer la belle aventure de la Boulangerie-Pâtisserie Française.

           Votre travail remarquable va, j’en suis persuadé, contribuer à élever notre fierté d’exercer un métier noble, certes difficile, mais porteur de valeurs qui, dans notre société, doivent être le fil conducteur des gens de bonnes mœurs.

      Merci encore, Cher Laurent, pour votre travail caractérisé pour cet ouvrage mais aussi pour toutes les actions que vous menez à travers le monde pour défendre la Boulangerie Artisanale Française et la fidélité à vos devoirs de compagnons.

                   --------------------------------------------------------------------------------------------

 Gabriel PAILLASSON, Forezien l’Intrepide


Compagnon Pâtissier des Devoirs Unis

Un des Meilleurs Ouvriers de France pâtissiers 1976

Un des Meilleurs Ouvriers de France glaciers 1976

Créateur et Président d'honneur de la Coupe du Monde de la pâtisserie

 

            Boulangers vous découvrirez tout au long de ces quatre volumes la transmission du Devoir aux boulangers, leur évolution sur le Tour de France, l’intégration des cuisiniers et des pâtissiers.

                 Notre frère en Devoir Picard la Fidélité a su mettre en valeur ces hommes de métier, plus de vingt ans de recherche, dix années pour la mise en œuvre afin que naisse ce véritable chef-d’œuvre sur l’histoire des Compagnons boulangers, sur leur vie de tous les jours.
      Les engagements pour le Compagnonnage, la transmission du savoir pour assurer la pérennité du métier.

        Picard la Fidélité a gravé, tel un compagnon sculpteur dans le marbre, l’histoire des hommes de métier par la symbolique du partage du pain.

                Très bonne et instructive lecture à toutes et à tous.

 

                      ----------------------------------------------------------------------------
 


                
             

5640809.jpg

Guillaume GOMEZ

Un des Meilleurs Ouvriers de France cuisiniers 2004

Chef des cuisines du Palais de l’Élysée ; Présidence de la République française

 

 Bravo à Laurent Bourcier et aux Compagnons boulangers pour ce livre qui fera référence.

La transmission du métier fait partie de l’A.D.N. des Compagnons et des Meilleurs Ouvriers de France.

                 --------------------------------------------------------------------------------

JL%20Viennet_edited.jpg

Jean-Luc VIENNET,  Franc-Comtois Cœur Loyal

Compagnon Boulanger Resté Fidèle au Devoir

Un des Meilleurs Ouvriers de France boulangers 1994

Les enfants attendent Noël avec impatience et plus le jour J s’approche plus ils trépignent.

Depuis quelques années, les compagnons notamment de ma génération attendaient ce moment de la sortie du livre Le pain des compagnons, mais qu'est-ce que nous avons bien fait d'attendre, qu’est-ce qu'il a bien fait de prendre son temps, de nous faire patienter afin de bien pâtisser son œuvre.

Ces livres vont révolutionner l’idée que se font les autres corporations et tous nos observateurs de notre Compagnonnage, du Compagnonnage des Chiens Blancs.

Celui qui aura eu la chance de l'avoir lu ne pourra plus regarder notre corporation et notre métier de la même façon, la richesse, l'envergure du décor qu'apporte Picard la Fidélité est exceptionnelle pour être soulignée.

Quand on parle de Puissance du Devoir, nous devons remercier l’oeuvre des Compagnons, mais quand un Compagnon arrive à faire un livre comme celui-ci, cela est remarquable car ils ne sont pas nombreux.

Merci à toi Picard, je suis certain qu'il y aura pour notre société un avant ton livre et un après.

Bien fraternellement, ton Frère en Devoir.

Franc-Comtois Cœur Loyal, Compagnon boulanger Resté Fidèle au Devoir.

Cayenne de Lausanne